Glossaire: quelques définitions

Sans pour autant rentrer dans un vocabulaire trop technique, il peut apparaître quelques termes qui méritent une explication, voire une définition. Certains termes vont revenir de façon fréquente. Autant savoir de quoi il est question.

Vous retrouverez ces termes listés ci-dessous. Ce glossaire évoluera au fur et à mesure que les articles se développeront:

A

  • Anthropomorphisme: c’est l’attribution de caractéristiques du comportement ou de la morphologie humaine à d’autres entités comme des animaux, des plantes ou tout autre objet.
  • Attachement: c’est le concept selon lequel, l’enfant ou le jeune anomal en course de développement, considèrerait la figure maternelle comme base de sécurité pour explorer l’environnement.

C

  • Cognition: c’est le terme scientifique qui sert à désigner l’ensemble des processus mentaux qui se rapportent à la fonction de connaissance tels que la mémoire, le langage, le raisonnement, l’apprentissage, l’intelligence, la résolution de problèmes, la prise de décision, la perception ou l’attention.
  • Cortex: c’est, à l’instar de tous les cortex de l’organisme, la partie périphérique des hémisphères cérébraux
  • Contre-conditionnement : c’est la méthode qui associe le comportement recherché (en remplacement du comportement-problème) à une récompense à forte valeur.

D

  • Désensibilisation : c’est l’exposition au stimulus selon un gradient d’intensité croissant, toujours inférieur au seuil d’apparition de peur.

E

  • Ethologie : Science du comportement des animaux dans leur milieu naturel ou artificiel (captivité dans un lieu d’étude)
  • Etiologie : C’est l’étude des causes et des facteurs d’une maladie ou d’un trouble  psychologique.
  • Extinction :disparition d’un comportement par absence de renforcement

G

  • Génome: c’est l’ensemble du matériel génétique d’un individu ou d’une espèce codée dans son acide désoxyribonucléique (ADN) à l’exception des virus à ARN

I

  • Immersion : c’est l’application du stimulus (sans contrôle de son intensité) jusqu’à atténuation de la réaction de peur.
  • Imprégnation : c’est la phase du développement comportemental d’un animal au cours de laquelle il s’attache d’une manière plus ou moins définitive au premier objet ou être (généralement en mouvement) qu’il aperçoit. Imprégnation maternelle, sexuelle. Un autre aspect très important de l’imprégnation est représenté par ses conséquences sur le comportement ultérieur de l’Animal. Il est intéressant de noter que les Animaux adultes restent sexuellement « fixés » sur les objets, les Animaux ou les hommes auxquels ils ont été imprégnés au moment de l’éclosion ou de l’attachement
  • Inhibition : terme qui désigne un concept de psychologie expérimentale décrivant la capacité à filtrer les stimuli, c’est-à-dire prêter moins d’attention à ce à quoi on est habitué.
  • Interspécifique : terme qui définit des relations entre des individus d’espèces différentes
  • Intraspécifique : terme qui définit des relations entre individus de la même espèces

 O

  • Ontogénèse: c’est le développement d’un individu depuis sa conception (fécondation) jusqu’à sa forme adulte définitive.

P

  • Punition positive : c’est la punition qui vient interrompre une séquence comportementale non souhaitée.
  • Punition négative : c’est le retrait d’un stimulus positif lorsque le comportement non souhaité apparaît.

R

  • Réflexe périnéal: c’est le réflexe qui permet d’uriner et de déféquer de façon autonome.
  • Renforcement positif : c’est la méthode qui associe le comportement souhaité à une récompense en fin de séquence comportementale. L’aliment est une récompense primaire, les récompenses secondaires (caresse, voix) doivent être préalablement associées à une récompense primaire pour être considérées comme positives.
  • Renforcement négatif : c’est la disparition du stimulus négatif (de la « menace » appliquée) lorsque le comportement souhaité apparaît.

S

  • Synapse: C’est la zone de contact fonctionnelle qui s’établit entre deux neurones, ou entre un neurone et une autre cellule

T

  • Thermorégulation : C’est le mécanisme qui permet à un organisme de conserver une température constante. Elle est le résultat de production et de déperdition de chaleur.
Abonnez-vous à notre Newsletter

Entrez votre adresse mail pour recevoir notre newsletter et nos nouvelles publications.

Rejoignez les 432 autres abonnés

Suivez-moi sur Twitter
Instagram
Le 5 octobre à Villeneuve Loubet, domaine de la verriere. Pour la cause animale. Dogs and humans in Turkey. #research, #dogstudy Deep dish pizza... On en a mangé 3 jours... Au dessus de la maison il y a... Centre Kami à Chicago
%d blogueurs aiment cette page :