La Communication Animale : mythe ou réalité ?

 Tous les amoureux des animaux seront d’accord pour dire qu’ils sont capables de communiquer avec leur chien, leur chat et bien entendu pour les détenteurs, leur cheval. Ils confirment comprendre ce que veulent leurs animaux et arrivent à se faire comprendre d’eux. Serait-ce donc cela la communication animale ? On se souvient du magnifique Robert Redford, dans « l’Homme qui murmure à l’oreille des chevaux » (« the Horse Whisperer »), qui parvient à parler avec un cheval et à se faire comprendre.

we-are-all-the-same

Aujourd’hui on voit naitre des formations ou encore des stages, un peu de partout sur internet pour apprendre à communiquer avec les animaux. De nombreux livres ont également été publiés. Mais il n‘est pas évident de démêler le vrai du faux, le fantasque (pour ne pas dire fantasme) d’une potentialité, voir réalité. Aucune étude scientifique, à ce jour n’a pu valider la véracité de tout ce qui nous a été avancé. Alors comment savoir si la communication animale est une vaste escroquerie ou une avancé scientifique dans les études cognitives interspécifiques ?

Approche scientifique ou ésotérique

Le propre de la science est d’émettre une hypothèse et de mettre tout en œuvre pour prouver les fondements de cette hypothèse, sur la base de preuves et faits avérés et mesurables.

Etudiant le comportement animal, leur cognition et les émotions des animaux depuis quelques années, il m’est apparu presque évident d’avancer l’hypothèse suivante : nous pouvons communiquer avec les animaux par télépathie. Il ne me reste plus qu’à faire le nécessaire pour confirmer ou infirmer cette hypothèse.

Mon objectif : mettre en place une « étude », qui prouvera (ou non) la possibilité avancée ci-dessus. Et (me) prouver que cela est possible, et que si quelques personnes s’improvisent « communicateur » ou « communiquant » animalier, certains le sont vraiment et que communiquer avec un animal n’est peut-être as si fantasque que cela. Après tout, avant Copernic, les hommes pensaient que l’univers tournait autour de la terre…

La méthodologie employée sera l’immersion. Par immersion, il est prévu de suivre une formation, des stages pour apprendre et comprendre le mécanisme et d’observer les résultats.

Deux jours … et 9 mois pour tout prouver

La formation de 2 jours que je suis s’appuie sur la théorie suivante :
La communication animale est issue de la communication télépathique, qui permet de savoir ce que l’animal pense et ressent, outre l’idée habituelle que nous croyons savoir. La communication animale est « un échange conscient et volontaire » de pensées, d’idées, d’émotions. Il y a un émetteur et un récepteur qui reçoit et traduit sous forme d’images, de paroles, de sensations…

img_20151028_204831

« Les animaux communiquent entre eux par télépathie indépendamment de leur espèce : leurs communications sont en général plus riches que celles des hommes qui sont confrontés aux limites des mots. Nous échangeons avec les animaux et les animaux sont toujours ravis de trouver un humain avec qui ils peuvent communiquer et ils sont soulagés qu’un humain les écoute et les comprennent enfin. Les animaux parlent eux-mêmes des petites choses de leur vie, ou bien vont charger le communicateur animalier de diffuser des messages primordiaux (à qui veut les entendre) (1) ! »

Durant les 2 jours de stages, notre formatrice nous apprend une méthode de méditation qui permet d’atteindre un état de relaxation consciente. A partir de quoi, il nous est demandé de nous concentrer sur des photos d’animaux que nous ne connaissons pas (ni leurs humains d’ailleurs rencontrés pour la première fois à l’occasion du stage), et d’entrer en communication avec eux par le biais de la pensée.

Je ne pourrai pas vous livrer ici la méthode employée pour parvenir à cet état. Ce que je peux vous dire ce sont mes résultats de recherche au bout de 9 mois de pratique de communication animale, mes ressentis et surtout ma conviction personnelle.
J’ai dû faire une soixantaine de communication animale depuis mon initiation. J’ai été amenée à ressentir des émotions qui ne m’appartenaient pas, avoir des pensées donc je n’étais pas à l’origine. Des images et des sons qui me sont venus, comme par magie, des sensations uniques, énormes, incroyables. J’ai eu le sentiment de partager avec mes hôtes cognitifs à chaque fois un moment d’intimité unique et intense. Un chien qui m’a confié, qu’il attendait que son humain lui fasse confiance, un autre qui m’a fait ressentir sa détresse de ne pas être à la hauteur des espérances de son humain. J’ai aussi communiqué avec un chat qui m’a expliqué que la tension entre ses 2 humains étaient devenus insupportables et qu’il en souffrait. Je pourrai vous citer encore des dizaines d’anecdotes que vous croirez ou non.

Je me rappelle d’un jour où une amie me téléphone et me demande de communiquer avec son chat qui n’est pas bien depuis quelques jours. Il ne s’alimente plus, et  vomit. Un quart d’heure plus tard, je la rappelle (après la communication télépathique), et lui dit d’aller immédiatement chez le vétérinaire, car son chat a été empoisonné… j’ajoute, il a été piqué par quelque chose… araignée ou scorpion. En revenant de chez le vétérinaire, elle me téléphone et me rapporte sa visite : Le chat est sous antibiotique, car il a été piqué par un scorpion et lutte contre le venin. Je vous assure que je ne suis pas médium…
Je n’en demeure pas moins une comportementaliste certifiée qui base ses diagnostics sur une approche clinique.requin.jpg

Conclusion : Il y a des choses qui nous dépasse, qui sont au-delà du réel et du palpable. Cela ne veut pas dire que ça n’existe pas. La communication animale reste pour certains l’improbabilité que la terre ne soit pas le centre du monde. Je vous laisse faire votre propre opinion. Vous avez la mienne. Je continue la communication animale… et vous n’avez pas idée de tout ce que les animaux ont à nous dire…

Si vous voulez savoir ce que le vôtre a à dire, contactez nous.

Ref.
1 –Shaina Lebeau : http://www.shaina-lebeau.com/quest-ce-que-la-communication-animale
2 – Stage organisé par la Goutte d’eau du Colibri, association Shaina Lebeau

Laisser un commentaire