Le développement cognitif et émotionnel du chien en refuge : faciliter leur réhabilitation et leur adoption

Chaque année, plus de  60.000 chiens sont abandonnés, quelque soit leur age, sexe, race, par leur « propriétaires » pour de multiples raisons: saison des départ en vacances, nouvel hôte dans la maison (enfant, autre animal, nouvelle union,…), age du chien (trop vieux), le comportement du chien (agressivité, aboiements,…), problèmes financiers,…

Ces abandons sont ressentis comme un véritable traumatisme pour tous les chiens qui les subissent. C’est pour eux un réel déchirement.

Ces chiens sont, pour la plupart, confiés à des associations de protections animales, des « refuges ». Dès leur arrivée,  une évaluation comportementale sera mise en place, pour connaitre et évaluer  l’état dans lequel se trouve le chien : peur, stress, anxiété, agressivité. Il sera question de déterminer leur capacité cognitive et émotionnelle et d’évaluer leur « adoptionnabilité » (ce mot n’existe pas … encore) et aussi le profil du futur adoptant.

Pour certains chiens, la tache sera plus rude que pour d’autres. Après certaine adoption, on voit revenir le chien à la « case départ », car l’adoptant se retrouve confronté à des « problèmes ».

Objectif de l’étude:

L’objectif de ce projet de recherche est de mieux comprendre les ressentis de chaque chien. Comment leur traumatisme propre est perçu, en considérant l’age du chien et son histoire? Comment et par quel moyen, sa réhabilitation est possible : thérapie comportementale ? thérapie chimique ?

Des thérapies comportementales, correspondantes à des problématiques identifiées et analysées, seront mises en place, sur un panel de chiens (suivi d’une trentaine de chiens de différents ages, races, histoires, troubles…).

Le but étant de gérer au mieux les troubles post-traumatiques, les anxiétés, les déprimes voire dépressions, et aider les chiens en refuge de revenir à un état psychologique stable pour leur permettre d’être adopté dans les meilleurs délais et conditions… et surtout de trouver un humain pour le reste de sa nouvelle vie.

La méthode:

Sélectionner entre 25 et 30 chiens de différents ages:

  • chiots (< 8 mois)
  • jeunes chiens (de 8 à 24 mois)
  • chiens adultes (de 2 ans à 6 ans)
  • chiens âgés (> 7 ans)

Ayant des troubles du comportement:

  • Peurs/ phobbies
  • Stress avec malpropreté, aboiements,…
  • Anxiété sévère
  • Agressivité

Phase 1-  Effectuer l’évaluation psychologique et comportementale de chaque chien et – établir un diagnostic.

Phase 2- A partir des symptômes et du diagnostic, mettre en place un protocole et une thérapie, avec un pronostic.

Le thérapeute comportementaliste fera un suivi régulier (au minima bi-hebdomadaire) de chaque chien et collectera les données pour établir des recommandations, en fonction de l’avancé de la thérapie. Ce suivi se fera sur toute la durée de la recherche et même après, si l’état du chien le nécessite.

En cas d’adoption, un accord sera signé avec l’adoptant, autorisant le suivi du chien jusqu’à la fin de l’étude.

Le planning:

1er semestre 2018:

  • Mise en place du protocole
  • Selection des chiens pour l’étude et premières évaluations
  • Pose de diagnostic et mise en place des thérapies comportementales

2ème semestre 2018:

  • Poursuite des thérapies comportementales avec collecte des données en registre
  • Traitement et interprétations des données
  • Rédaction du manuscrit

Les Résultats

Les résultats de l’étude seront présentés à l’occasion de conférences nationales et internationales recensant  des spécialistes en éthologie. (Behaviour Congress,  International Conference on Ethology and Animal Science,…)

Un article, résumant la méthode et les résultats, sera rédigé et envoyé à la presse spécialisée (nationale et internationale).

Il sera question d’écrire un manuscrit, détaillant toutes les étapes de l’étude, les chiens suivis, leur histoire, leur troubles et leur mode thérapeutique avec les effets, les protocoles mis en places.

Ce manuscrit aura pour but de mettre en exergue le développement cognitif et émotionnel des chiens durant toute la durée de l’étude (et après), et ce qu’il faut en retirer.

Les Finances

Ce projet est élaborée par une association loi 1901, qui ne reçoit aucune subvention.

Nous cherchons des investisseurs, des sponsors, des mécènes pour supporter les coûts de ce projet qui se montent à 35.000 € pour un an de recherche, avec publication d’un manuscrit in fine.

Vous souhaitez participer ? Vous pouvez nous contacter ou encore faire un don libre :
Sur Paypal:

Dons Button

Sur notre Cagnotte Leetchi

Un reçu vous sera envoyé par email.

Bénéfices Sponsors / Mécènes

Les partenaires financiers seront mentionnés sur:

  • le site web du Centre Kami (sur la page du projet de recherche)
  • le support de présentation qui sera édité pour les conférences (poster / diapositive)
  • tout article qui sera publié sur l’étude
  • le manuscrit final tiré à 5000 exemplaires (et sur les réimpressions)