Profession Photographe animalière: Marie-Claude Orosquette

J’ai  rencontré Marie-Claude Orosquette durant un stage de comportementaliste animalier, en mai 2014. A cette époque, elle avait mis sa carrière de photographe entre parenthèses. Sa passion pour les animaux l’avait menée à effectuer cette formation de 5 jours, sur la Côte d’Azur… une chance pour moi, pour faire sa connaissance et échanger sur nos centres d’intérêts respectifs. 

Aujourd’hui, je dois dire que c’est un vrai bonheur, que Marie-Claude ait décidé de reprendre la photo. Son talent, sa sensibilité artistique et son envie de faire partager sa passion, font d’elle une artiste exceptionnelle avec un grand coeur.marie-claude-orosquette-photographe-accompagnateur-aguila2-211x150

J’ai eu envie de vous faire découvrir ce personnage particulier et son univers artistique à travers une petite interview à laquelle Marie-Claude a eu la gentillesse de se prêter.

L’interview:

CK: Quelles sont tes motivations pour exercer ce métier?

MCO: Etre le témoin privilégié des derniers édens sur la planète et de pouvoir immortaliser ces instants qu’offrent Dame Nature. Mais la motivation la plus grande, c’est de pouvoir, à mon niveau bien sur et en tant que photographe, alerter le plus possible sur la précarité de cette biodiversité. Nous sommes acteurs de ce que nous transmettons et il est de plus en plus important pour moi de témoigner, à travers mes conférences, du nombre grandissant d’espèces en danger, en voie de disparition ou proche de l’extinction, et malheureusement le facteur humain est toujours présent.

CK: Les animaux pour toi, ça veut dire quoi ?

Ca veut dire un regard, une attitude, une action. Les animaux pour moi ça veut dire « êtres vivants doués de sensibilités », il n’y a qu’a voir la réaction d’une éléphante qui vient de perdre son petit pour en prendre bien conscience , et pourtant dans le droit français, ils ne possèdent pas de personnalités juridique, il n’y a donc pas eu d’effet concret  sur la condition animale depuis cette reconnaissance ( sensibilité animale) dans le code civil  en 2015.

La dure loi de la nature pour les espèces se trouve d’autant plus précaire que l’espèce humaine est le premier prédateur pour les animaux. Il est grand temps de prendre conscience que nous devons respecter leur milieux naturel, leur conditions de vie. Nous n’avons pas le droit sous couvert de médecine traditionnelle de pratiquer le braconnage. Nous n’avons pas le droit sous prétexte de spectacle de maintenir des animaux dans des conditions déplorable de détention.Nous n’avons pas le droit non plus de continuer à classer certaines espèces nuisibles, alors qu’elles ne devraient plus y figurer. Les exemples ne manquent pas. Quand on voit que le gouvernement anglais vient de faire machine arrière sur la sensibilité des animaux, je me dis que franchement la seule espèce qui devient totalement insensible c’est bien la notre. Pour finir avec cette question je ne pourrais concevoir ma vie sans les animaux.

CK: Pourquoi tu en es venue à la photographie animalière ? 

MCO: De formation scientifique d’une part , la passion des voyages, celle des animaux, de la nature et de la photo toute une alchimie de la vie qui m’a naturellement menée vers ce métier passion.

CK: Aurais-tu une anecdote sur une prise de vue ? 

MCO: J’ai tellement d’anecdotes. Chaque photo est un instant certes mais surtout une tranche de Vie (note de l’auteur: avec un grand V), une histoire d’un animal qui, quoi qu’il arrive, survit et dépense toute son énergie pour vivre, mais je retiendrais quand même cette belle histoire lors d’une prise de vue de lycaons (chiens sauvages africains) qui vivent en meute avec un couple alpha, mais contrairement aux loups dont les vieux individus s’éloignent de la meute et finissent solitaire, les vieux lycaons sont protégés et mis avec les tout petits, en garderie somme toute et les adultes viennent régurgiter leur repas pour qu’ils puissent continuer à s’alimenter ils sont au centre des préoccupations tout comme les puppies.

Lycaon puppies Avec l’autorisation de Marie-Claure Orosquette: droit réservé

CK: Si tu devais choisir un instant, une photo, ce serait laquelle ? Pourquoi?

MCO: Forcement celle que je n’ai pas encore faite, celle que je vais faire. Mais bon dans celles que j’ai faite, surement cette maman léopard qui nourrit ses petits avec leur premier vrai repas, une photo que j’ai prise au bout d’une piste au fond du delta de l’Okavango au Botswana en attendant que le petit Cesna vienne nous récupérer…..

léopard maman et petit Avec l’autorisation de Marie-Claure Orosquette: droit réservé

….à moins que ce soit celle prise en Afrique du Sud près d’Hermanus ma première photo de baleine à frange australe. Quelle émotion !

Baleine à frange australe copie
Avec l’autorisation de Marie-Claure Orosquette: droit réservé

Le Site web et les photos

site web Cliquez sur l’image pour accéder au site

Vous souhaitez acquérir des photos magnifiques, numérotées et signées par l’artiste ? 

Alors c’est le moment d’en profiter! Un cadeau unique à  tarif spécial « Fêtes de Noël ». Pour faire plaisir à votre famille, vos amis ou tout simplement : 

Pour VOUS faire plaisir

Marie Claure Orosquette, sa biographie, etc

MCO

Sa Biographie :

« Voir juste, c’est juste voir »

« J’aime capter les lumières, les ambiances, les petits matins du monde, les actions à peine perceptible à l’œil, un mouvement une attitude de l’aube au crépuscule ici, là, ou ailleurs. »

« De formation scientifique, la nature a toujours eu une place privilégiée qui a toujours guidée ma vie de photographe. »

Ses Récompenses :

  • 3ème prix animalier aux photographies de l’année 2008 (APPPF)
  • Demi finaliste BBC Wildlife 2009

Jury :

  • Membre du jury du festival de l’oiseau 2011
  • Membre du jury de la Coupe de France fédération française photographique 2011
  • Membre du jury National Nature 2011
  • Membre du jury Du concours International Namur (Belgique) Aves 2011
  • Membre du jury film nature international festival de l’oiseau 2013
  • Membre du jury de la coupe de France Nature (FFP)  2017

Ses Expositions :

  • Exposition Paris AFA 2009 au profit de l’association
  • Exposition Les photographes de l’année, 2010
  • Exposition au mois international de la photo (MIPE), 2010
  • Exposition au Festival de l’oiseau, 2011
  • Expositions collectives Montier-en-Der , week*end de la biodiversité, festival de l’oiseau , Aigues Mortes, 2011
  • Exposition festival international Nature Namur, 2011
  • Exposition Paris (Afrique : Terres de Cœur), 2013
  • Exposition au Printemps de la Photographie, 2017

Présidente d’honneur du festival  photo IDO  à Gruissan, 2017

Laisser un commentaire