La leçons des animaux sur le leadership féminin

Nous avons beaucoup à apprendre des manières fascinantes par lesquelles la sélection naturelle a favorisé les traits de comportement des animaux non humains. En étudiant les mammifères non humains où la femelle règne, nous pourrons mieux comprendre les secrets de la destruction du plafond de verre.

Les chiots peuvent apprendre de leurs congénères et des humains.

Pour survivre, les jeunes individus, y compris les chiots, les louveteaux et les bébés humains, doivent apprendre où aller, ce qui est source de sécurité pour eux et ce qu’ils sont censés faire. Si ces jeunes devaient apprendre seulement en essayant, en interagissant avec le monde et en faisant des erreurs, beaucoup se blesseraient sérieusement et beaucoup d’autres ne vivraient pas pour raconter leur expérience. Pour cette raison, les animaux qui vivent dans des groupes sociaux bénéficient de quelque chose appelé « l’apprentissage social ».

L’extra-socialisation des chiots : une nécessité démontrée

Une étude récente met en évidence, au travers de diverses expériences que l’extra-socialisation pour des chiots et jeunes chiens est « la cerise sur le gâteau » pour une adaptation, intégration à leur futur environnement.

Souhaitez-vous savoir ce que les chiens font, pensent et ressentent ?

« J’ai des émotions que tu peux comprendre en tant qu’humain, mais j’ai besoin que tu me comprennes en tant que chien. »

Les chiens pensent et planifient pour l’avenir ?

Revue d’article de Mark Bekoff – Publié le 28 déc. 2017 Un essai du Dr Stanley Coren intitulé « Les chiens pensent-ils et planifient-ils pour l’avenir ? » soulève des questions très intéressantes sur les capacités cognitives des chiens. Bon nombre de personnes répondent spontanément : «Bien sûr qu’ils le font, comment pourraient-ils survivre dans leurs mondes sociaux exigeants ? ». D’autres témoignent qu’il suffit de les regarder pour avoir la réponse, tandis que d’autres notent que si des oiseaux et d’autres animaux le font, alors pourquoi pas les chiens ? Combien d’entre vous pourraient… Lire la Suite

Vivre avec un chien est bon ! Seulement si c’est bon pour vous et pour le chien

Une étude montre qu’un chien est un atout pour la santé, en particulier pour les personnes vivant seules. Un essai de Luisa Dillner, publié dans le Guardian, « Est-ce que posséder un chien est bon pour votre santé ? » (2) pose la question qui intéresse bon nombre de personnes. Alors que de nombreuses études montrent que vivre avec un chien de compagnie a divers effets positifs sur le mode de vie et la santé, tous ceux qui vivent avec un chien ne les ressentent pas, et certaines personnes ne veulent pas partager leur… Lire la Suite

De la chondroïtine, la glucosamine et du MSM dans les aliments pour chiens et chats… Pourquoi et est-ce nécessaire ?

Kami Nutri-Santé a opté pour une triple association -chondroïtine, la glucosamine et du MSM- dans quelques recettes qu’elle propose, pour améliorer le bien-être des chiens et chats vieillissant qui rencontrent des raideurs articulaires et des problèmes de mobilité liés à l’arthrose.

Il a semblé important d’ajouté ces composants, non seulement pour les seniors, mais pour les chiens en surpoids et pour les chiens de grandes tailles d’avantage sujet à des problèmes articulaires. Au delà de l’aspect curatif, l’amélioration et l’apport de confort, la gamme Kami Nutri-Santé prend en considération l’aspect préventif de ces problèmes. 

« Les animaux savent-ils vraiment qu’ils vont mourir ? » – essai de Marc Bekoff

De récentes discussions, sur le fait de savoir si les animaux non-humains se suicident, soulèvent de nombreuses questions fascinantes et majeures sur ce qu’ils savent de leur propre mort et de celle des autres.

Agressivité chez les chiens: les rôles de l’oxytocine et de la vasopressine

Une nouvelle étude montre que ces hormones peuvent façonner l’agressivité et les émotions affiliées Une étude récente sur l’agressivité chez les chiens menée par le Professeur Evan MacLean (Université de l’Arizona – US) « Oxytocine endogène, vasopressine et agressivité chez les chiens domestiques» a suscité un intérêt certain. Oxytocine vs Vasopressine L’oxytocine est souvent appelée «hormone d’amour», bien que l’hypothèse d’une relation extrêmement étroite entre le comportement positif et l’oxytocine soit souvent surestimée. Contrairement à l’oxytocine, la vasopressine, bien qu’amplifiant la tonicité des vaisseaux sanguins, a été liée à une agressivité accrue… Lire la Suite